Testez le savoir-vivre de votre Golden.

Le test proposé permet d’évaluer les réactions de votre chien, face à des situations où la qualité de son éducation le fera apprécier de son entourage.
Après ce test vous saurez si votre chien à ce minimum de savoir-vivre que nous attendons de tous nos amis à quatre pattes.

C’est un test de base de « bonnes manières »; tous nos compagnons devraient pouvoir le passer avec succès. Il met en avant la hiérarchisation de la relation maître-chien, du niveau de confiance mutuel et la de sociabilisation du chien.

    • Rencontre amical d’un étranger
      Ce test montre que le chien permet à un étranger de l’approcher de façon amicale et de parler à son maître dans une situation journalière normale. L’étranger et le maître se serrent la main et s’échangent des plaisanteries. Le chien ne doit montrer aucun signe d’agressivité ou de timidité et ne doit pas quitter sa position ou essayer de sauter sur l’étranger.
  • La caresse de l’étranger
    Ce test montre que le chien permet à un étranger amical de le toucher tandis qu’il est de sortie avec son maître. Avec le chien en assit au côté du maître, l’étranger caresse le chien sur la tête et le corps, il tourne autour du chien et du maître. Le chien ne doit pas montrer de timidité ou d’agressivité.
  • La présentation
    Cet essai pratique montre que le chien peut être examiné et permettra à un étranger, tel qu’un vétérinaire ou ami du propriétaire, de contrôler le chien. Il montre également l’attention, le soin et la responsabilité du propriétaire. L’étranger examine le chien, brosse le chien et examine gentiment les oreilles et chaque patte avant.
  • Marche en laisse
    Ce test montre que le maître a le contrôle de son chien. Le chien doit marcher à gauche du maître. Il doit y avoir un virage à gauche, à droite et un demi-tour, avec au moins un arrêt entre chaque demi-tours et à la fin. Le chien peut ne pas être parfaitement au pied du maître et n’a pas besoin de s’asseoir quand le maître s’arrête. Le chien doit suivre sans laisse tendue.
  • Marche dans la foule
    Le but est de montrer que le chien peut se déplacer normalement dans une foule et rester sous contrôle dans les endroits publics. Le chien et le maître marchent autour de plusieurs personnes (au moins trois) et passent près d’eux. Le chien peut montrer un certain intérêt pour les personnes, sans être exubérant, timide ou irritable. Le maître peut parler à son chien et l’encourager ou le féliciter le long de tous le test. Le chien ne devrait pas avoir de laisse tendue.
  • Assis, couché à l’ordre
    (En restant sur place) cet exercice montre l’éducation du chien. Il répondra à l’ordre du maître de s’asseoir, de se coucher et restera dans la position demandé par le maître (assis ou couché, suivant ce que le maître préfère). Le maître peut prendre le temps nécessaire et utiliser plus d’un ordre pour obtenir l’assis et le couché. A la demande de l’éducateur, le maître dit au chien de rester et part 5 mètres devant lui. Le chien doit rester en place, mais peut changer des positions.
  • Reprise de contrôle
    Il faut démontrer que le chien peut être facilement calmé après le jeu ou des félicitations et peut quitter la zone de test normalement. Le maître peut utiliser la voix, l’encouragement, et jouer avec un jouet et/ou son objet préféré dans les 10 secondes accordées au jeu, et ensuite doit calmer le chien pour le test suivant dans les 10 secondes suivantes.
  • Sosiabilisation
    Ce test montre si le chien peut se comporter normalement avec d’autres chiens. Deux maîtres et leurs chiens se rapprochent l’un de l’autre d’une distance d’environ 20 mètres, s’arrêtent, bougent les mains, les bras et échanges des plaisanteries. Ils continuent ensemble ainsi environ 10 mètres. Les chiens ne devraient pas montrer d’intérêt l’un pour l’autre.
  • Réactions aux événements
    Le chien doit rester confiant à tout moment face à des événements habituelles, telles que la chute d’un objet ou d’un coureur venant vers le chien. Le chien peut monter un intérêt et de la curiosité et peut apparaître légèrement inquiet, mais ne devrait pas paniquer, essayer de partir au loin, de montrer de l’agressivité ou aboyer.
  • Rester seul
    Un chien doit pouvoir être laissé seul, au besoin. Le chien sera éventuellement attaché à une laisse de 1 mètre. Il ne doit pas rester en position. Il ne peut aboyer sans interruption, pleurnicher, hurler, ou arpenter inutilement , juste montrer une agitation douce sans énervement.